Le joueur de basket-ball, Jeremiah Armstead, récompensé pour son courage
 Jeremiah Armstead, 19 ans, a passé la majeure partie de ses années de lycée sans domicile fixe. Malgré tout il a pu étudier à l'université Fisk de Nashville, dans le Tennessee, après avoir été recruté pour jouer au basket-ball dans cet établissement historiquement noir. " La première nuit où nous avons dormi sur la plage, un officier de police est venu inspecter le parking, étant donné qu'on n'est pas censé s'y trouver après minuit. Ils ont vu que nous étions une famille de quatre personnes. Nous dormions, alors il nous a laissés tranquilles. Il nous a laissé, vous savez, dormir là. Des rencontres comme celle-là avec des gens bien au quotidien, ça m'a aidé à ne pas être en colère contre le monde avec ce que j'ai vécu ", raconte le jeune homme.  Tout au long de sa scolarité, Jeremiah et sa famille ont dû faire des sacrifices pour qu'il puisse s'entraîner. Son entraîneur, Kenny Anderson, est pour lui un mentor, car il sait ce que c'est que que d'être sans domicile fixe. " La vie de ce jeune homme, le fait qu'il soit sans-abri et d'autres choses de ce genre m'ont vraiment touché parce que j'ai moi-même été expulsé lorsque j'étais étudiant. Je parlais justement de cette histoire ce matin ", explique  Kenny Anderson.  L'attaquant de l'équipe des Fisk va entrer dans l'histoire en devenant le premier joueur d'une université historiquement noire à recevoir le prix Perry Wallace Most Courageous Award de la part de l'association des journalistes de basket-ball. Armstead sera récompensé pour son courage, juste avant le début du Championnat NCAA masculin de basket-ball des universités des États-Unis. 
Duration:1min